Quelle-Suite.com

Cataclysme

Genre : catastrophe

H-1

L’aurore. Belle journée en perspective ; une douceur providentielle qui nous fera oublier l’ambiance pluvieuse de ces derniers jours.

D’ici, je peux voir les toits de la ville. Certains habitants (insouciants) sont encore endormis ; d’autres se lèvent. S’ils savaient… Les prairies alentours n’ont jamais été si vertes, les vallons si foisonnants. Quelques vaches paissent paisiblement ; le son des cloches et des clarines me parvient. Les papillons me tiennent compagnie pendant que je marche. Oui, cette journée sera belle.

Me voici bientôt au terme de mon voyage. En avance ; je peux ralentir le pas.

J’entends l’eau qui s’écoule (apaisante) ; cet endroit est vraiment magnifique. Le chemin devant moi se réduit peu à peu à mesure que je monte. De là où je suis, je peux enfin contempler la vallée. À gauche, l’hacienda du vieux Marco ; à droite, le village d’où je suis parti ; de part et d’autre, le lac. Sa taille est certes raisonnable — les locaux vous diront qu’il est le plus gros de la région—, mais il semble tout droit sorti d’une carte postale.

Désormais, le soleil est au plus haut (quelle heure est-il d’ailleurs ?) et accentue les couleurs du paysage : des toits plus rouges que jamais ; une eau bleue, luisante, presque transparente ; et les nuages... laiteux, grisâtres, rosés.

Enfin. Me voici arrivé. Cet endroit sera parfait. Mort, seras-tu au rendez-vous ? Personne n’aime la fin du monde ; au moins, la verrai-je bien venir.

Ce bruit. Est-ce déjà l’heure ? Non. Il me reste un peu de temps. Très peu. Le temps de m'asseoir.

Quelle suite ? (34 votes)

  • Guimauves tueuses venues de l’espace (6 votes)
  • Les couleurs se cachent pour mourir (8 votes)
  • L’attaque des ornithorynques de 50 pieds (2 votes)
  • Cacahuète de 500 mégatonnes en approche (8 votes)
  • Apparition céleste : la loupe géante (9 votes, suite retenue)
AddThis Social Bookmark Button

Cataclysme